Comment eviter la contracture musculaire ?

Douloureuses et handicapantes, les contractures musculaires sont également la principale cause de douleurs aux dos, cervicales et lombaires. Le surentraînement, les mauvaises postures, les mouvements répétitifs épuisent le muscle qui subit alors un dysfonctionnement dans ses mécanismes de contraction/relâchement. Le stress de la compétition peut également accentuer ou déclencher ce phénomène

Bien que les causes réelles soient mal connues, on pense que certaines fibres musculaires, trop fatiguées, restent contractées par manque d’énergie.

En effet, pour qu’un muscle se contracte, il faut que le taux de calcium au niveau de la fibre musculaire augmente. Ensuite, pour que ce même muscle se relâche, il faut que ce taux de calcium diminue. Cependant, lors d’une séance trop éprouvante, le calcium se retire difficilement de la cellule musculaire. Le relâchement devient difficile entrainant la contracture. Elle peut également provenir d’une contraction réflexe qui vise à protéger le muscle à la suite d’un étirement important ou d’une inflammation.

 

Une contracture ressemble à une crampe située à un endroit très précis, comme une petite boule dans le muscle. La douleur n’est en général pas très forte au départ mais augmente progressivement. La douleur est ressentie à la contraction, à l’étirement et à la palpation. Elle se différencie de la crampe par une durée beaucoup plus longue.

 

Lorsque « le mal est fait » il est important de traiter la contracture immédiatement. Les Médicaments Myorelaxants sont à proscrire car ils entrainent de très nombreux effets secondaires,heureusement des solutions naturelles et efficaces existent !

 

> Dès l’apparition d’une contracture, il est préférable de stopper toute activité physique pour laisser le muscle se reposer etd’appliquer une source de chaleur sur la zone douloureuse (compresses chaudes, douche chaude, patchs chauffant) et de prévoir des massages pour détendre le muscle.

 

>Pour calmer la douleur sans pour autant prendre des anti-inflammatoires médicamenteux, les extraits de Curcuma et de saule blanc auront une action tout aussi efficace sur la douleur et l’inflammation.

 

> Pour décontracter le muscle, la scutellaire, une petite plante de la famille de la menthe, originaire d’Amérique du Nord, va agir sur des récepteurs spécifiques du cerveau qui vont donner l’ordre au système nerveux de décontracter le muscle concerné.

 

> Enfin un apport en calcium, potassium et magnésium permettra de rétablir l’équilibre électrolytique au cœur des cellules musculaires, rétablissant ainsi le mécanisme de décontraction.

 

Afin de limiter leur apparition il est important de s’hydrater suffisamment, avoir une alimentation équilibrée et adaptée (apport conséquent en glucides complexes, vitamines et minéraux) et d’observer une mise en action progressive du corps au cours d’un échauffement (10 minutes minimum).Savoir écouter son corps et s’arrêter avant que les douleurs n’apparaissent fait aussi partie d’une bonne préparation.

 

 

Poster un commentaire

  • Paiement sécurisé
    Commandez en toute sécurité
  • Livraison rapide
    Expédition & Livraison rapide
  • Service client
    À vos côtés 7j / 7 !
  • Satisfait ou remboursé
    7 jours pour changer d'avis
Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..