Troubles digestifs ? Ballonnements ?

La digestion se fait grâce aux sucs digestifs (qui contiennent les enzymes) secrétés par la salive, l’estomac, le pancréas et l’intestin, mais aussi grâce à la bile qui permet d’émulsionner les graisses alimentaires pour faciliter leur digestion et leur absorption. 

C’est en fin de digestion, lorsque les aliments arrivent dans le gros intestin (le côlon), que des gaz se forment selon un processus normal de fermentation bactérienne. L’accumulation de ces gaz intestinaux peut provoquer des ballonnements et des flatulences et dans certaines situations nuire à la performance.
Beaucoup de sportifs sont régulièrement sujets aux problèmes digestifs, notamment liés à une alimentation riche en sucres, hydrates de carbone et fibres. D’autres facteurs favorisent ces problèmes de météorisme abdominal (ballonnements) :

 

  • Le stress lié à une compétition
  • Une flore intestinale déséquilibrée, liée à une alimentation riche en protéines
  • Des fonctions cholérétique et chologogue ( production et excrétion de la bile) diminuées
  • Un péristaltisme instestinal ralenti ...

 

Sur le plan physiologique, au cours d’un exercice aigu, la masse sanguine contenue dans le réseau artériel intestinal est redistribuée vers les groupes musculaires en activité. Par conséquent, le débit sanguin au niveau de l'intestin est fortement diminué engendrant un ralentissement impotant des tractus intstinal. Ce phénomène est accentué par la déshydratation liée à l'experience qui aggrave le débit sanguin viscéral d'où l'imporance de l'hydratation au cours de l'exercice.

 

Des solutions naturelles et efficaces existent afin de soulager, traiter et renforcer le systeme digestif. Il existe bien-sur le charbon actif pour soulager les phénomènes de ballonement mais celui-ci prend réellement tout son sens lorsqu'il est associé à des plantes permettant de réguler et traiter les causes de l'excés de gaz. Certaines plantes comme l'aneth et le radis noir possédent des propriétés cholérétiques et cholagogues permettant de réguler la digestion des graisses, le desmodium est reconnu pour renforcer les fonctions hépathiques, la passiflore contribue à réguler les péristaltisme intestinal et donc de limiter les temps de fermentation des aliments dans le gros intestin

La meilleure solution reste la prévention.

 

  • Etre progressif dans l’effort afin de limiter les dégâts dus à la redistribution de la circulation sanguine et s’entrainer régulièrement afin d’habituer son organisme à l’effort >  Se méfier des atmosphères trop chaudes.
  • Eviter les vêtements trop serrés sur le ventre.
  • Eviter certaines fibres alimentaires dures (fruits et légumes crus, son dans le pain et céréales complètes), ce qui favorise la production de gaz, par fermentation, qui s’accumulent dans l’estomac et l’intestin.
  • Limiter la consommation de certains légumes dits «fermentescibles», comme le chou, le chou-fleur, les brocolis, les côtes de céleri…,
  • Le dernier repas avant un effort intense doit être principalement composé de glucides faciles à digérer.
  • Boire abondamment et surtout des boissons pour le sport dont la teneur en glucides optimisera le fonctionnement intestinal.
  • Eviter les sodas et les chewing-gum.
  • Eviter les anti-inflammatoires de type AINS etc….

 

Poster un commentaire

  • Paiement sécurisé
    Commandez en toute sécurité
  • Livraison rapide
    Expédition & Livraison rapide
  • Service client
    À vos côtés 7j / 7 !
  • Satisfait ou remboursé
    7 jours pour changer d'avis
Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..